Home / articles / ACTIVATION INCONTRÔLÉE DE LA VOIE ALTERNE DU COMPLÉMENT : UN FACTEUR DE RISQUE DES GLOMÉRULONÉPHRITES

ACTIVATION INCONTRÔLÉE DE LA VOIE ALTERNE DU COMPLÉMENT : UN FACTEUR DE RISQUE DES GLOMÉRULONÉPHRITES

Par

A. SERVAIS*, L.-H. NOËL**, J.-P. GRÜNFELD*, Ph. LESAVRE* et V. FRÉMEAUX-BACCHI***


Un lien entre activation incontrôlée de la voie alterne du complément et mécanisme des glomérulonéphrites membranoprolifératives (GNMP) est connu depuis de nombreuses années en raison de la mise en évidence fréquente d’un taux de C3 bas et d’un C3 néphritique facteur (C3NeF), un auto-anticorps dirigé contre la C3 convertase alterne. Le développement de modèles animaux et les progrès dans la
connaissance de ces pathologies, génétiques en particulier, permettent d’ouvrir de nouvelles voies physiopathologiques.
SYSTÈME DU COMPLÉMENT Le système du complément est au centre de l’immunité innée et est activé par trois voies, la voie classique, la voie des lectines et la voie alterne. Le C3 est le composant central de ce système. La voie alterne du complément est dans un état d’activation
continue, contrôlée par plusieurs protéines : trois d’entre elles sont présentes dans le sérum – facteur H (FH), facteur I (FI), C4 binding protein – et trois autres sont * Service de Néphrologie, Hôpital Necker-Enfants Malades, Paris. ** Inserm U845, Hôpital Necker-Enfants Malades, Paris. *** Service d’Immunologie, Hôpital Georges Pompidou, Paris.
64 A. SERVAIS ET COLL.
associées aux membranes cellulaires – membrane cofactor protein (MCP, CD46), decay accelerating factor (DAF, CD55) et complement receptor 1 (CR1, CD35).
Le FH est le régulateur principal de la voie alterne dans la circulation et sur les membranes cellulaires. Il s’agit d’une glycoprotéine de 150 kDa avec une structure comportant 20 unités homologues appelées « short consensus repeats » ou SCR. Deux sites de fi xation du C3 ont été identifi és. Le premier est localisé au niveau des SCR 1-4 et joue un rôle important dans la régulation de la C3 convertase en phase fl uide et le second est localisé au niveau des SCR 9-20 et a la particularité de lier le C3b fi xé sur les surfaces. De plus, ce domaine exprime un site de fi xation à l’héparine permettant de consolider la liaison entre le C3b et le FH lié aux surfaces.
Un second site de fi xation du FH pour l’héparine est localisé au niveau du SCR 7.
Le FH régule aussi la C3 convertase alterne en augmentant sa dissociation et en agissant comme un cofacteur du FI qui clive le C3b.

COMPLEMENT
COMPLEMENT.pdf (15 téléchargements)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut