Troubles hydro-électrolytiques dans la cirrhose

Points essentiels

  • Les complications de la cirrhose sont fréquentes et peuvent être révélatrices de la maladie.
  • Les troubles ioniques doivent être intégrés dans l’ensemble de la dysfonction rénale de la cirrhose.
  • Les caractéristiques de la dysfonction rénale de la cirrhose sont la rétention sodée, la rétention d’eau et plus tardivement la baisse de filtration glomérulaire.
  • Les conséquences de la dysfonction rénale dans la cirrhose sont l’ascite, l’hyponatrémie et le syndrome hépatorénal.
  • La théorie actuelle explicative de la dysfonction rénale dans la cirrhose est une vasodilatation artérielle splanchnique secondaire à l’hypertension portale, responsable de la mise en jeu d’une réponse systémique vasoconstrictrice et de rétention hydro-sodée.
  • Les possibilités thérapeutiques restent limitées.
  • Les vaptans constituent une nouvelle classe thérapeutique prometteuse.

Troubles_hydro-electrolytiques_dans_la_cirrhose-1.pdf (168 téléchargements)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.